Catalogue > Recherche : DMG

Orkhestra International

BJÖRKENHEIM / PARKER / DRAKE

DMG @ The Stone / Vol 2

  • CD
  • Jazz / Improvisation
  • 2009
  • Dmg
  • Réf. DMG 722
  • Code OCD/P
  • 17.50 € TTC
 BJÖRKENHEIM / PARKER / DRAKE, DMG @ The Stone / Vol 2
RAOUL BJÖRKENHEIM, guitare, viole de gambe / WILLIAM PARKER, contrebasse, shawm / HAMID DRAKE, batterie

Le guitariste du SCORCH TRIO rencontre la section rythmique de ses rêves ! On été capturés les passages les plus explosifs des deux sets enregistrés au Stone de NYC en décembre 2006. Trio ayant de la dynamique à revendre.

Temporairement indisponible / Temporarily out of stock
CURLEW

Curlew / Live at CBGB 1980

  • CD (2 CD)
  • Jazz / Improvisation
  • 2009
  • Dmg
  • Réf. DMG 704
  • Code OCD/G x2
  • 22.00 € TTC
 CURLEW, Curlew / Live at CBGB 1980
GEORGE CARTWRIGHT, saxophones alto, ténor et soprano / TOM CORA, violoncelle / NICKY SKOPELITIS, guitare / BILL LASWELL, basse / BILL BACON ou DENARDO COLEMAN, batterie

La scène No Wave de New York au début des années 80 ne comprit pas que JAMES WHITE, DNA et autres LOUNGE LIZARDS. S'illustrèrent nombre de groupes de moindre renommée qui mariaient funk, punk et jazz avec une belle insolence comme sous la bénédiction harmolodique du bon pape ORNETTE, tels MASSACRE, JAMES BLOOD ULMER ou… CURLEW. Dont la réédition du premier album, rien moins que 28 années plus tard, fait figure d'événement. L'album se voit pour l'occasion gonflé de six inédits et d'un concert enregistré au CBGB's de New York le 1er octobre 1980. Un groupe à la longue carrière (il existe toujours même si, autour du saxophoniste GEORGE CARTWRIGHT, le personnel s'est renouvelé d'album en album) dont on saisit à quel point il était en avance sur son temps. Vu le casting mythique, certains n'hésitent pas à considérer ce premier jet comme le meilleur de CURLEW. Si vous aimez JAMES BLOOD ULMER et le PRIME TIME BAND d'ORNETTE COLEMAN, ce disque est pour vous !

SELWYN LISSACK'S FRIENDSHIP NEXT OF KIN

Facets Of The Univers

  • CD
  • Jazz / Improvisation
  • 2009
  • Dmg
  • Réf. DMG 702
  • Code OCD/P
  • 17.50 € TTC
SELWYN LISSACK'S FRIENDSHIP NEXT OF KIN, Facets Of The Univers
MIKE OSBORNE, saxophone alto / MONGEZI FEZA, trompette de poche / KENNETH TERROADE, saxophone ténor, flûte / HARRY MILLER, contrebasse / EARL FREEMAN, contrebasse, piano, chant / LOUIS MOHOLO, percussions / SELWYN LISSACK, batterie, composit

Paru en LP en France sur un sous-label de Byg, ce document essentiel de l'avant-garde panafricaine, enregistré à Londres en septembre 1969, a jusqu'à la présente réédition été une pièce rare et convoitée de nombreux collectionneurs. Deux suites signées du batteur sud-africain SELWYN LISSACK et produites par VICTOR BROX (ex-chanteur de l'AYNSLEY DUNBAR RETALIATION) sont au programme : Facets Of The Univers et Friendship Next of Kin, doublée en bonus et en ouverture d'une version intégrale comprenant l'intégralité du solo de batterie, coupé faute de place sur le LP original. Nouvelle pièce oubliée à ressurgir, de la communauté anglo-sud-africaine regroupée autour de son charismatique soleil, CHRIS McGREGOR.

Temporairement indisponible / Temporarily out of stock
THE STONE QUARTET

DMG @ The Stone / Vol 1

  • CD
  • Jazz / Improvisation
  • 2009
  • Dmg
  • Réf. DMG 721
  • Code OCD/P
  • 17.50 € TTC
THE STONE QUARTET, DMG @ The Stone / Vol 1
JOËLLE LEANDRE, contrebasse / MARILYN CRISPELL, piano / ROY CAMPBELL Jr., trompette, flûte / MAT MANERI, violon

“Le voyage, c'est partir à la rencontre de quelqu'un, c'est une aventure. Tout art a besoin d'une écoute, d'un regard, d'un public qui nous fait grandir et nous fait accepter ce mélange de panique, de crainte et de désir, de survalorisation et d'envie de fuir” (JOËLLE LEANDRE) Ainsi à l'invitation de la Downtown Music Gallery, JOËLLE LEANDRE improvisait fin 2006 sur la scène du Stone de New York ses retrouvailles avec trois partenaires américains, non des moindres. Sous forme d'un quartette sans batteur, offrant son lot de sous-formules interactives : solos, duos et trios. “Déjà convaincante, l'interactivité gagne encore en densité sur la quatrième et dernière partie du disque, qui profite d'un relâchement faisant toute confiance aux grincements d'archets, aux notes projetées et aux répétitions minimalistes d'un final sombre et enchanteur” (GUILLAUME BELHOMME / Le Son du Grisli). Une rencontre enthousiasmante.


© Graphisme & développement S. Celotti