Catalogue > Recherche : "SK09"

Orkhestra International

PAUL VAN KEMENADE

Close Enough

  • CD
  • Jazz / Improvisation
  • 2011
  • Réf. SK 09
  • Code OCD/M
  • 16.50 € TTC
PAUL VAN KEMENADE, Close Enough
Avec PAUL VAN KEMENADE, ERNST REIJSEGER, RAY ANDERSON, HAN BENNINK, CAPPELLA PRATENSIS, FRANK MÖBUS, EL PERIQUIN, ERNST GLERUM, SERIGNE GUEYE, WIRO MAHIEU, BORDERHOPPING, ANGELO VERPLOEGEN et LOUK BOUDESTEIJN

L’altiste prodige batave enregistré à l'été et à l'automne 2010 dans diverses configurations. “Un saxophoniste alto dont le son évoque autant CANNONBALL que JOHN ZORN. Un classicisme plongeant ses racines chez BENNY CARTER ou JOHNNY HODGES et qui aurait entendu ORNETTE comme RUDRESH MAHANTHAPPA. Parfait directeur de casting, PAUL VAN KEMENADE choisit des musiciens avec lesquels il établit une qualité de sensibilité commune à mi-distance de l'intériorité et de l'expressionnisme. Un total bonheur de jazz” (ALEX DUTILH / Choc Jazzman Two Horns And A Bass / SK 08).

Temporairement indisponible / Temporarily out of stock
WHO IS IN CHARGE ?

Who Is In Charge ?

  • CD
  • Jazz / Improvisation
  • 2011
  • Réf. SK 10
  • Code OCD/M
  • 16.50 € TTC
 WHO IS IN CHARGE ?, Who Is In Charge ?
RAY ANDERSON, trombone / HAN BENNINK, caisse claire / FRANK MÖBUS, guitare / ERNST GLERUM, contrebasse / PAUL VAN KEMENADE, saxophone alto

Ce quintette international est celui de l’altiste batave dont le disque Close Enough vient d’obtenir une chronique 5 étoiles dans le numéro de juillet 2011 de Downbeat. A noter au cœur d’un répertoire d’originaux signés par tous les membres de WHO IS IN CHARGE ?  la vibrante reprise du Song For Che de CHARLIE HADEN. “Un saxophoniste alto dont le son évoque autant CANNONBALL que JOHN ZORN. Un classicisme plongeant ses racines chez BENNY CARTER ou JOHNNY HODGES et qui aurait entendu ORNETTE comme RUDRESH MAHANTHAPPA. Parfait directeur de casting, PAUL VAN KEMENADE choisit des musiciens avec lesquels il établit une qualité de sensibilité commune à mi-distance de l'intériorité et de l'expressionnisme. Un total bonheur de jazz.” (ALEX DUTILH)


© Graphisme & développement S. Celotti