Catalogue > Recherche : "FH01010"

Orkhestra International

JOHN HEBERT

Byzantine Monkey

  • CD
  • Jazz / Improvisation
  • 2010
  • Firehouse 12
  • Réf. FH 01010
  • Code OCD/P
  • 17.50 € TTC
JOHN HEBERT, Byzantine Monkey
JOHN HEBERT, contrebasse / TONY MALABY, saxophones ténor et soprano / MICHAËL ATTIAS, saxophones alto et baryton / NASHEET WAITS, batterie / SATOSHI TAKEISHI, percussions / ADAM KOLKER, flûte, flûte alto, clarinette basse

“C'est par une vieille chanson cajun que commence Byzantine Monkey. La voix d'ODILE FALCON semble être un préliminaire, narrer une préhistoire, sur laquelle vient se greffer la contrebasse de JOHN HEBERT qui réenchante la mélodie. Très vite, les saxophones de TONY MALABY et MICHAËL ATTIAS entrent dans la danse, et lorgnent du côté d'ALBERT AYLER (…). HEBERT et son batteur NASHEET WAITS sont en totale osmose, entretenant de télépathiques relations renforcées par l'absence de piano qui leur laisse le champ libre pour tisser la toile rythmique de la musique jouée ici. Tous deux firent partie de l'orchestre d'ANDREW HILL, décédé treize mois avant l'enregistrement. Ce dernier y est néanmoins très présent puisque For A.H. lui est dédié et qu'on retrouve chez le contrebassiste cette posture au carrefour des musiques orale et écrite. ‘ANDREW HILL libérait l'espace sans renoncer à la structure. Il était un dandy de la note tordue' (ARNAUD ROBERT). Tout comme JOHN HEBERT, qui signe son disque le plus beau” (PIERRE LEMARCHAND / Le Son du Grisli).


© Graphisme & développement S. Celotti